Parcours sonore au centre ville – Anciens abattoirs

parcours-sonore

Le parcours sonore de City Sonic#11 se tiendra du 07 au 21 septembre de 12h-18h (fermé le lundi – vernissage le 06 à 18h30) dans quatre lieux de la ville : la salle Saint-Georges (Grand’Place, départ du parcours), la Médiathèque de Mons (ilôt de la Grand’Place), le site des Arbalestiers et le site des anciens Abattoirs.

Site des Anciens abattoirs : Exposition Sounds in progress – traces de résidence

Dans l’espace d’exposition de la Grande Halle, City Sonic présente des « traces de résidence » (du projet européen Park In Progress suite à la « Nuit européenne de la jeune création » pour l’ouverture de cette édition de City Sonic) sous forme d’installations, projections, photos, pièces audio… Que reste-t-il après la performance, l’atelier, la rencontre vivante et éphémère ?

 

Extérieur

  • Sonia Paço Rocchia (Qc) : Hélix

Après avoir effectué des recherches sur les différentes possibilités acoustiques du Slinky (un jouet métallique en forme de ressort), Sonia Paço Rocchia a travaillé l’aspect visuel et esthétique de ces dispositifs. Elle utilise aussi des automates et une structure en bois autour de laquelle sont disposés de longs Slinky aux sons parfois subtils. Elle propose, pour City Sonic, une adaptation d’une création réalisée en extérieur sur le site des anciens Abattoirs suite à une résidence de trois mois chez Transcultures, dans le cadre des Pépinières européennes pour jeunes artistes.

Production : Transcultures, dans le cadre des Pépinières européennes pour jeunes artistes

 

  • Isa Belle + Paradise Now: Do Deca Être

Défini par Platon, dans sa théorie des solides, comme une clé initiatique majeure, le dodécaèdre, polyèdre de 12 pentagones (chacun correspondant à un élément : terre, air, eau, feu et un cinquième contenant les autres qu’Aristote appelait : « éther »), est un puissant émetteur d’ondes de forme. Symbolisant la molécule d’eau, il agit sur la matière organique comme un activateur positif rétablissant et harmonisant les circuits énergétiques perturbés, et de « protecteur » pour l’ensemble du corps. Avec le Do Deca Être, Isa Belle a imaginé, à partir de cette structure sacrée (ici en bois), un dispositif plurisensoriel : son (aux 12 faces de cette sculpture correspondent 12 minutes de musique organique basé sur la note do, celle de la reconnexion au corps et à l’énergie terrestre), odeurs (fumigations de plantes purifiantes, sauge, encens….) et toucher (interactivité). Le Do Deca Être peut aussi être le théâtre singulier d’une performance intérieure/extérieure….

Concept : Isa Belle – musique : Paradise Now – programmation : Jacques Urbanska Production : Transcultures, Ad Libitum

 

  • Rodolphe Alexis (Fr): Flower bed

Un tapis de fleurs artificielles rejoue la partition musicale d’une prairie estivale riche en insectes…Semant la confusion sur l’origine et la nature des sons, les sources mélangent de véritables enregistrements acoustiques de l’entomofauna à des sons d’insectes virtuels électroniquement générés. Ces « fleurs haut-parleurs » composées de petits transducteurs campés sur leurs tiges métalliques sont disposés de manière faussement désorganisée avec de maigres bouquets épars.

L’auditeur peut en faire le tour et s’approcher de chaque « fleur haut-parleur » pour entendre le détail des voix isolées, ici les stridulations d’un orthoptère, là l’oscillation d’un générateur basse fréquence, sans toutefois parvenir à distinguer clairement ce qui est d’origine naturelle ou électronique.

 

  • Werner Moron : Multinationale des alternatives

Une « multinationale des alternatives » est un concept d’art instituant qui tente de créer des intersections entre toute personne cherchant une alternative aux situations insatisfaisantes dans lesquelles elle existe. En s’appuyant sur le collectif des Paracommand’art, Werner Moron créera une bande son à partir des rencontres et des conversations qui vont se jouer durant le temps de résidence, du 1er au 7 septembre à Mons. Le jeu consiste à trouver l’intersection, le dénominateur commun entre toutes les personnes qui se seront exprimées, apparemment différentes et même antagoniques (artistes ou visiteurs).

 

Grande Halle

  • Margarida Guia (Pt) : Déjeuner du matin (avec les voix du carosse) (création)

L’atelier Les champs de la voix  a été mené par Margarida Guia de février à juin 2013 au Carrosse à Saint Symphorien (près de Mons) -dans le cadre du projet Espace(s) Son(s) Hainaut(s)- avec un groupe d’une dizaine de personnes en situation de handicap. Elle présente à la Maison Folie le fruit de ces cinq mois durant lesquels elle a encouragé les participants à partir à la découverte du poème par des jeux de voix (parlée, chantée, onomatopées). Elle a exploré avec eux une approche des mots qui met en relief les notions de musicalité, d’écoute, de sonorité et d’expression.  A partir de cette expérience, elle nous propose une pièce sonore.

Production : Le manège.mons, Art Zoyd, Transcultures, dans le cadre du programme Espace(s) Son(s) Hainaut(s), plate-forme pour les musiques innovantes (avec le soutien du programme ESH-Interreg IV France-Wallonie-Vlaanderen).

 

  • Stéphane Kozik : Chlorophean béats (vidéo)

Greffes numériques sur plantes d’intérieur, les végétaux saturés de sondes et de capteurs améliorent ainsi leurs conditions de vie, de croissance, décuplant leurs aptitudes. Nourris d’un goutte à goutte qui les transforme, leur octroyant de nouvelles saveurs. Ces plantes sont à présent plus vivantes que jamais.

 

  • Stéphanie Laforce + Olivier Meunier + Laurence Renson : Éol@Mons

Installation sonore en écho à la performance « La musique un moment… » présentée lors de Park in Progress, nuit européenne de la jeune création

Diffusion sur l’acousmonium de l’installation « Éoliens-sonores » de Stéphanie Laforce et Olivier Meunier.

Initialement le projet « Éoliens Sonores » consiste en un petit ensemble de harpes éoliennes électriques installées sur les toits de la ville. Le son produit par cet instrumentarium est envoyé par ondes Wifi sur un mode maillé, et retransmis dans les lieux de diffusion par un récepteur ayant un aspect plastique inédit, ainsi que sur Internet le cas échéant. Comme autant d’émetteurs autonomes permettant d’écouter la musique du vent en temps réel. Le système de diffusion est composé d’un écran-régie et de huit haut-parleurs cylindriques en bois. Un bendir sonorisé sert de caisson de basse, cet instrument traditionnel du Maghreb, est ici transposé en un objet sonore inattendu.

Pour l’exposition « Sounds in Progress« , Stéphanie Laforce propose une adaptation de l’installation. Cet acousmonium « home-made » diffuse une composition éléctroacoustique mixant des prises de sons réalisées lors de différentes captations de harpes éoliennes mais aussi lors de différents voyages de l’artiste (Bruxelles, Wéris, Ostende, Tunis, Brasparts…).

Dans cette idée, la voix claire et/ou transformée de Laurence Renson, mezzo-soprano vient enrichir cette musique environnementale en la ponctuant de phrases musicales (variations autour du morceau « Music for a while » de Purcell).

Composition/installation Stéphanie Laforce. Conception régie Olivier Meunier Voix Laurence Renson

Avec le soutien de la cellule des Arts Numériques de la Fédération Wallonie Bruxelles et de la Fabrique de Théâtre.

 

  • Mauro Vitturini (It) : Tentative d’épuisement d’un lieu Montois

Cette installation, réalisée dans le cadre d’une résidence chez Transcultures pour le projet européen M4m (M for Mobility), résulte d’une étude sur la ville de Mons présentée à travers le son et sur le son lui-même. La première partie de l’installation est composée de tubes de plexiglass accrochés au plafond qui diffusent des enregistrements pris lors de promenades à Mons. Les enregistrements ont été réalisés en plaçant le microphone près des pieds afin d’obtenir le son du pas. Chaque promenade est faite d’un pas différent afin que les pas soient assimilés à des métronomes dans le flot commun et continuel du quotidien. La seconde partie est composée de haut-parleurs qui diffusent une composition musicale cacophonique. Chaque haut-parleur diffuse un son, une partition unique, résultats d’ »enregistrements dans la ville ». L’œuvre présente « une tentative d’épuisement d’un lieu Montois » inspiré  par le livre de Georges Perec, sans imposer un point de vue sur la ville mais en permettant à l’auditeur « laisser libre court à son imagination ».

Production : Transcultures, dans le cadre du projet européen M4m-m for mobility (avec le soutien du Programme Culture de l’Union européenne)

 

  • Donald Abad (FR) + Klaus Fruchtnis (Col) : Exercices de trigonométrie exploratoire (installation)

Ce projet s’établit sur une pratique exploratoire du lieu (site des anciens Abattoirs, voire ville de Mons).  Équipés de leurs outils d’arpenteur (GPS, appareil photo, smartphones, caméra HD, compacte,  aérienne, sous-marine, ballon-sonde, cerf-volant, cordes, balles, cailloux, briques, tuiles, ardoises,  craie d’Obourg, roue, liquides divers), leur but est de comprendre, d’intégrer, de capturer, de rendre compte des lieux en établissant des protocoles de recherche permettant de prendre la mesure des lieux depuis divers points de vue, gestes plastiques, performances ou actions. Ces actions visent non seulement à effectuer la reconnaissance du  site des anciens Abattoirs et éventuellement d’autres lieux à Mons, mais aussi et surtout à  établir des moyens de communication d’un point A à un point B.  Établir une juste distance, la rompre, s’envoyer des datas informations, les vérifier, les quantifier, ne pas les comprendre, les voir, ou non, les entendre, ou peu, se rapprocher, enfin. Changer de mode opératoire. Ces actions d’échange et de communications, pourront être dirigées de l’un à l’autre, mais aussi vers le ciel (drawing GPS), le sol, et d’autres points de vue de captation qu’ils essaieront de placer. Le tout sera rendu sous la forme d’une projection de série de vidéos.

 

  • Christophe Bailleau (Be) + Carmen Cruz (Es) + Gregory Purem: Body Park (vidéo)

Body Park est le produit d’une rencontre entre le vidéaste-musicien Christophe Bailleau et la chorégraphe Carmen Cruz. Ce projet se développera sur la  base des rencontres avec les visiteurs du site des anciens Abattoirs de Mons et de ses alentours. En effet, au-delà des pierres, des bâtiments, de la végétation, la ville existe à travers ses visiteurs et leur histoire.

Comme pour un « pique-nique artistique »,  les deux artistes se nourriront du lieu, des énergies présentes et des ambiances visuelles et sonores. Ils tacheront aussi de dévoiler ce que l’on ne perçoit pas directement avec les yeux, grâce aux émotions suscitées par la découverte des lieux, aux témoignages,… Ils rentreront en contact avec les personnes qui animent la ville. Elles constituent en elles-mêmes autant de petites chorégraphies naturelles physiques et sonores. Les vitesses de déplacement, les différentes trajectoires d’un enfant, d’une personne âgée, d’un oiseau, influenceront le montage vidéo ainsi que la chorégraphie de Carmen.

Suite aux rencontres, Christophe  filmera  ces personnes et les interviewera pour donner une matière poétique au film. Une captation du son d’ambiance sera mêlée au montage. Carmen s’inspirera de ces présences corporelles et de leurs déplacements pour sa chorégraphie. Les lieux seront aussi source d’expérimentation en termes de mouvement. Son travail chorégraphique sera enfin le résultat des improvisations et interactions avec Christophe. La performance sera composée du film, d’une performance de danse et d’un concert.

 

  • Maurice Charles JJ + Gilles Peetermans (Be) : Lantern slide’s sound (vidéo)

Des souffles sonores, acoustiques, physiques et le spectre des ondes (in)visibles. Ordonné désordonné… Décomposé composé… Accidents, anicroches, croques en jambe, imprévus… Symbiose : les matières se fondent…. Trace, empreinte, rémanence… Répulsion, manipulation… Organisation organique à travers un binôme. Formation imprévisible d’une démonstration organique. Attraction des moments vécus le temps d’une performance tentant de composer l’instant qui s’en va sur le fil du temps qui passe. Rhizomes et sons d’une image en développement constant confrontés/mélangés dans l’instant présent au souffle vital, aux éructations viscérales, aux sifflements distordus d’un aérophone à tronc conique amplifié.

 

  • Zahra Poonawala + Gaëtan Gromer (Fr) : Ladies and Gentlemen

Pour une fraction de seconde, Mons devient un souk à ciel ouvert en Iran, une station balnéaire en Californie, une ville sous alerte au Japon ou encore un parc d’attractions en France. Déclenchée par les mouvements, un flot de paroles et de sons voyagent jusqu’au passant, attirant l’attention, appelant à la prière, suscitant le désir ou évoquant un danger. Le système de sonorisation de haut-parleurs diffuse des annonces recueillies à l’étranger et localement. Le son entoure alors toute personne qui s’approche.

Avec le soutien d’Imagina Atlantica, Horizomes et Les Ensembles 2.2.

 

  • Cédric Sabato (Be) + Aurélien Giraudet (Fr) : Herbal Ghetto 3.0 (ready-made végétal) (installation)

Ce travail fait partie du projet général Herbal Ghetto, développé en plusieurs modules, depuis 2008, qui aborde les quatre éléments. Herbal Ghetto 3.0 (ready-made végétal) est une installation autour de la connexion entre l’homme et son biotope. Face aux problématiques du réchauffement climatique, de l’appauvrissement des ressources naturelles et de l’impact de l’homme sur son environnement, Cédric Sabato propose une installation « bio interactive » permettant à tous de créer un lien contemplatif avec la nature et de développer une réflexion autour de la question des relations entre l’homme et de son environnement proche via un ballet végétal d’un Desmodium Gyrans (plante qui réagit aux ondes sonores) constituant un ready-made interagissant avec une boîte à musique. Avec la collaboration d’Aurélien Giraudet

 

  • Des vidéos de projets présentés dans les précédentes éditions de Park In Progress seront diffusées.

Adresse: Rue de la Trouille 17, 7000 Mons, Belgique

Artistes à cet événement

Carmen Cruz

Carmen Cruz

Carmen R. Cruz est née à Séville. Championne d’Espagne de gymnastique, elle pratique cette discipline de 1984 à 1996. En 2000, elle  commence à travailler professionnellement dans le ...
Lire la suite »

Cedric Sabato

Cedric Sabato

Artiste plasticien de la Fédération Wallonie Bruxelles, diplômé de l’ESAPV Mons et fondateur de l’asbl L’Art-Chétype, Cédric Sabato développe depuis 2005 des travaux traitant de la ...
Lire la suite »

Christophe Bailleau

Christophe Bailleau

Apres avoir fait des études de bibliothécaire à Bruxelles, Christophe Bailleau obtient une licence en arts plastiques à l’ ERG à Bruxelles en 2004. Artiste pluridisciplinaire, Christophe ...
Lire la suite »

Donald Abad

Donald Abad

Donald Abad, artiste néo-romantique multimédia, qui exploite autant les nouvelles technologies de l'information et de la communication que son corps, parcourt les espaces, saute, court, tombe, et ...
Lire la suite »

Gilles Peetermans

Gilles Peetermans

Gilles Peetermans est photographe de formation et technicien lumière dans l'événementiel. Parallèlement à ces activités, il a pratiqué le Circuit-Bending et depuis 2009, il s’intéresse au ...
Lire la suite »

Parcours sonore au centre ville – Anciens abattoirs

Parcours sonore au centre ville – Anciens abattoirs

Le parcours sonore de City Sonic#11 se tiendra du 07 au 21 septembre de 12h-18h (fermé le lundi - vernissage le 06 à 18h30) dans quatre lieux de la ville : la salle Saint-Georges (Grand’Place, ...
Lire la suite »

Isa Belle+Paradise Now

Isa Belle+Paradise Now

➽ Isa Belle développe sa démarche artistique par le bien être du corps – dans ses dimensions multiples- associée au développement personnel et spirituel. Isa Belle a travaillé à partir de ...
Lire la suite »

Klaus Fruchtnis

Klaus Fruchtnis

Klaus Fruchtnis est un artiste digital, chercheur et professeur Colombien qui vit à Paris. Ses recherches portent sur les domaines de la photographie, du multimédia, du dessin numérique et de ...
Lire la suite »

Laurence Renson

Laurence Renson

Après une licence en histoire et une post-licence en littérature française, Laurence Renson obtient en juin 2005 le diplôme supérieur de chant concert avec grande distinction dans la classe de ...
Lire la suite »

Margarida Guia

Margarida Guia

Margarida Guia est comédienne, performeuse, créatrice sonore. Elle explore le mot comme une partition, la voix comme un instrument expérimentant divers univers musicaux allant de la musique ...
Lire la suite »

Maurice Charles JJ

Maurice Charles JJ

Maurice Charles JJ alias Jean-Jacques Duerinckx est influencé par R. Murray Schafer et sensible depuis toujours aux arts visuels, il fut amené aux musiques électroacoustiques, à l'art sonore et ...
Lire la suite »

Mauro Vitturini

Mauro Vitturini

Mauro Vitturini étudie les mathématiques et la physique au lycée. Jusque 2007, il s’implique dans des projets musicaux puis débute des études en art et philosophie à l’université de Rome ...
Lire la suite »

Olivier Meunier

Olivier Meunier

Olivier Meunier/Olm-e, artiste multimédia, vit et travaille à Bruxelles. Vidéo expérimentale, projection, interaction par capteurs, musique électroacoustique, 3D temps réel et créations ...
Lire la suite »

Rodolphe Alexis

Rodolphe Alexis

Les travaux audio de Rodolphe Alexis (Paris) portent sur la prise de son en extérieurs, la composition électroacoustique, l’écriture radiophonique et l’installation. Observateur compulsif à ...
Lire la suite »

Sonia Paço-Rocchia

Sonia Paço-Rocchia

Dans les créations multiples (installations, performances, concerts,...) de Sonia Paço-Rocchia, la musique est toujours l’élément central. Bassoniste improvisatrice qui joue en solo ou petit ...
Lire la suite »

Stephane Kozik

Stephane Kozik

Artiste, plasticien sonore, musicien diplômé d'arts², Stéphane Kozik travaille essentiellement sur des installations interactives, des performances audio-visuelles et musicales. . . Sa ...
Lire la suite »

Stephanie Laforce

Stephanie Laforce

Artiste pluridisciplinaire, Stéphanie Laforce a réalisé plusieurs installations d'art plastique dans l'espace public ; elle compose des pièces de musique environnementale ; elle réalise des ...
Lire la suite »

Werner Moron

Werner Moron

Depuis une vingtaine d’années, Werner Moron, auteur performeur et artiste pluridisciplinaire Liégeois, a exposé et s’est  produit en Belgique, en Europe et ailleurs. À partir de 2000, il ...
Lire la suite »

Zahra Poonawala

Zahra Poonawala

Traditionnellement les circuits de production et de diffusion tendent à organiser une séparation entre les espaces dédiés aux arts visuels et ceux des arts musicaux. Zahra Poonawala cherche au ...
Lire la suite »

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

social network social network social network social network social network social network