Edition de Cassette art #1 + Harold Schellinx – 2 cassettes éditées par le label Transonic

Edition de Cassette art #1 + Harold Schellinx – 2 cassettes éditées par le label Transonic
26 septembre 2015 Jacques_CS2015

Edition Transonic @ City Sonic #13

A l’occasion de cette édition spéciale de City Sonic, l’alter label Transonic sort une compilation CD City Sonic 2015 repre- nant une vingtaine de pièces (pour la plupart inédites) d’artistes participant au festival (Janek Schaefer, Martyn Bates, EZ3kiel, Jason Van Gulick, Fujui Wang, Charles Pennequin, Stéphane Croibien, Isa Belle+Paradise Now, Matthieu Safatly…).

Egalement au menu, deux cassettes audio (+ digital down- load) en édition limitée : SQWWO – String Quartet with Open Windows, un intriguant et envoûtant quatuor à corde minimaliste (avec la participation de Baudouin de Jaer, Matthieu Safatly, Maurice Charles JJ,…) intégrant, pendant 24 heures, les bruits du moment lors d’une nuit mémorable dans une vitrine de Recyclart (Bruxelles, Festival NBT/City Sonic Summer sessions) ici résumé en une heure ; et une compilation Cassette Art#1, bande-son autonome de l’exposition éponyme présentée à la Médiathèque de Mons pendant City Sonic, hommage à la créativité libertaire de la cassette culture (avec des créations de Bloem, Harold Schellinx, Emmanuel Rébus, Dawamesk, Felicia Atkinson, Julien Demoulin, & Stuff, Gauthier Keyaerts, Christophe Bailleau…et des documents de Scanner, Dog As Master, Hanzel & Gretzel, Playtime…tous utilisant la cassette comme instrument).

Ces productions et d’autres conçues par Transonic sont disponibles, à prix doux, dans la Sonic Boutique du festival et sur le site transonic.be.

Cassette Art #1 : Un hommage à la culture de la cassette

K7art_Cover_FRONT-cover-webCette première cassette audio (également disponible en téléchargement numérique pour ceux qui ne disposent pas de lecteur cassette), éditée par le label Transonic, est née d’un projet d’exposition d’abord présentée en juillet 2015 à Bruxelles à Recyclart (dans le cadre des Nuits du Beau Tas — une programmation musicale estivale de City Sonic, soutenue par Transonic), puis dans une version amplifiée à Mons, dans le cadre de City Sonic, festival international des arts sonores initié par Transcultures.

La sélection de cette intime exposition Cassette Art est un mélange d’archives privées des années 80′ (mettant en valeur des cassettes de labels ou des « productions maison ») et des travaux artistiques plus récents inspirés du matériau de la « cassette » du compositeur néerlandais Harold Schellinx (photographies de bandes magnétiques trouvées et documents audios), de l’artiste bruxellois Dawamesk avec des sculptures de cassette ou encore de l’artiste visuelle Julie Moulin, chargée de réaliser le design de la cassette audio éditée par Transonic.

L’idée est de donner de la visibilité à cette bouillonnante culture de la cassette qui a inspiré énormément d’artistes des années 80′ à aujourd’hui. La nature analogique de cet objet, la chaleur de son sifflement, la valeur et le positionnement de sa production alternative et limitée, l’intimité de l’enregistrement maison, l’art de son design et de son packaging, son réseau artistique alternatif (grâce au bon vieux courrier) et les échanges qui se sont tissés à travers le monde… Il semblait important, dans un monde hyperindustrialisé et conformiste, de rendre hommage à cette fragile mais puissante cassette audio.

Ce premier volume de Cassette Art présente des artistes qui ont participé à l’aventure City Sonic (Maurice Charles JJ qui a initié la première exposition cassette à Bruxelles, Christophe Bailleau, Marc Parazon alias :such:, Gauthier Keyaerts, Robin Rimbaud alias Scanner, Eric Therer avec qui j’ai collaboré pour des performances cassette-guitare-spoken word), d’autres qui se rapprochent de cet esprit (Midori Hirano, Felicia Atkinson, Julien Dumoulin) ou encore des pionniers comme Hal MacGee alias Dog As Master (qui initié en 1984 avec Debbie Jaffe alias Master Slave Relationship, Cause and Effect, un novateur label de cassette alors basé à Indianapolis, il dirige maintenant haltapes.com, une impressionnante collection de cassettes de musique expérimentale des   années 1980 aux années 2000).

Une partie de ces morceaux originaux ont été improvisés et enregistrés en direct (face livetape) ; l’autre partie est plus ambient et cinématographique (face tapescape).

Cette cassette art est également la bande-originale de l’exposition éponyme de City Sonic.

Nous tenons à remercier encore une fois tous les contributeurs qui l’ont rendue possible. Espérons que cela contribuera à faire (re) découvrir la pertinence rebelle et la liberté inventive de cet art et culture de la cassette et d’inspirer de futures collaborations créatives indépendantes.

Philippe Franck — Mons, Été 2015

Ecouter / Acheter

Cassette Harold Schellinx - String Quartet with windows , open

HaroldSchellinx_K7_Cover_front-webCe « String Quartet with windows, open » (SQWWO) est un quatuor de violons composé de quatre voix indépendantes, dont chacune est générée et rendue visible graphiquement par un script HTML5 agissant sur un ensemble composé de 1024 phrases de violon.

Ces phrases, ont été créés à partir d’une bibliothèque d’échantillons de violon joué et mis à disposition par un musicien que je connais seulement par son surnum : ldk1609. Le SQWWO s’est constitué pour jouer pendant 24 heures, quelque part dans à l’intérieur, mais avec des fenêtres grandes ouvertes vers le monde extérieur. Il est à l’origine un enregistrement sans interruption de 24 heures qui a été réalisé dans mon salon parisien sur une période de 6 mois, en 72 parties, chacune d’une durée de 20 minutes précisément.

La première version live de ces 24 heures complètes de la SQWWO a eu lieu à Bruxelles dans la «Vitrine 5  » de Recyclart (dans le cadre des lives des Nuits du Beau Tas, avec l’aide du festival international des arts Sonores City Sonic et du label Transonic) de 20h le jeudi 9 juillet jsuqu’à 20h le jour suivant, vendredi 10 juillet 2015, sous les voies de chemin de fers belges consuisant de et jusqu’à l’arrête Bruxelles-Chapelle. Les voix de violon générés ont été complétées en direct supplémentaire, par Matthieu Safatly au violoncelle, Baudouin de Jaer au violon, Pierre-Jean Vranken et Jacques Foschia au violon électrique, Maurice Charles JJ sur un saxophone sopranino, et Thomas Dawamesk qui jouait de des bombes aérosols en extérieur, et beaucoup d’autres.

Harold Schellinx – Paris, Août 2015

Ecouter / Acheter