Petermfriess (De)

Petermfriess (De)
1 novembre 2019 City Sonic

Mars Abstraction S3 (2019) (création)

Mars Abstraction S3, troisième opus vidéo de la série de Mars Abstraction, défie l’imagination par rapport à une extension purement linéaire des territoires humains dans l’espace qui n’aura probablement jamais lieu telle quelle. Le matériel visuel, issu de sources publiques, est retravaillé et recomposé afin d’évoquer les paysages martiens où, malgré les informations données par plusieurs sondes, des mystères et énergies inconnues subsistent.

Peu de certitudes existant également sur ce qui peut être entendu sur Mars, cette vidéo est accompagnée d’une création sonore qui s’inspire tant de l’imaginaire que des données actuellement existantes.

Production : Pépinières européennes de Création, Transcultures.

Mars Abstraction S5 (création)

Mars Abstractions S5 continue la recherche entamée par Petermfriess pour son projet Mars Abstractions à différentes déclinaisons, imaginant un univers sonore sur Mars, cette fois-ci sous forme d’une installation audio-visuelle spatiale à partir d’un matériel visuel, issu des sources publiques, retravaillé et recomposé. Des objets sonores trouvent leur place dans le faisceau lumineux d’une projection immersive et se manifestent sous forme d’ombre et de source audio.

A la fois présente et toujours mystérieuse, Mars se dévoile comme terra incognita et terra projectura spem. Mars Abstractions plaide pour un expansionnisme inversé, où l’occupation et l’exploitation ne sont pas les paradigmes clés, mais où la maîtrise de la difficulté et de l’inattendu créera une version alternée de l’humanité.

Production : Transcultures, Petermfriess.
Remerciements pour l’inspiration sonore à Anni Hellman.

Biographie

Petermfriess, diplômé en ingénierie de technologie spatiale et possédant un doctorat en systèmes sociaux complexes, se définit et s’affirme comme travaillant en art systémique : combinant les arts visuels, le son, le théâtre, la performance, les technologies des médias et le concept de « ce qui va arriver »… Son intention n’est pas de changer le monde ou d’être intrusif, mais de communiquer avec ceux qui vont au-delà ou au-dessous de la surface.